Accueil ARCHIVES EDITION 2015 Editorial

Editorial - Edition 27

Prof. Abdelkader Gonega,

Doyen Facult des Lettres et des Sciences Humaines Ben MSik

La 27me dition du Festival International de Thtre Universitaire de Casablanca est organise sous le thme : la dimension psychosociologique du thtre . Le choix de ce sujet nest pas une concidence ; il est bas sur des observations relatives aux changements que connait le monde et limportance (qui ne cesse de crotre) du thtre chez toutes les couches sociales et les groupes dge dans diffrents pays.

Lartiste qui a conu le visuel de cette dition sest bas sur lil/yeux afin de reflter les multiples dimensions du thtre chez les diffrents acteurs, quels que soient leur rle et leur position sur scne, ou de lautre ct avec le public... Lil indique que linfluence du thtre nest pas limite la vision/oculaire mais aussi une vision profonde qui cre un dynamisme mental interne parallle une activit organique externe.

Le thtre et ses spcificits ont attir lattention des universitaires, des sociologues, des psychologues, des pdagogues qui ont repr lintrt et le rle que peut jouer le thtre dans la vie des personnes et des socits. Il est un lment important pour lorientation et lducation et la rsolution des problmes et des difficults de la socit ainsi que dans lentreprise. Le Festival, en abordant ce sujet, veut attirer lattention sur limportance du thtre et appeler sa promotion et son enseignement, compte tenu de son rle dans le dveloppement personnel des enfants ainsi que des adultes.

La 27 dition du Festival International du Thtre Universitaire de Casablanca concide avec la clbration de la Facult des Lettres et des Sciences humaines Ben MSik de ses 30 ans de production et de rayonnement national et international. Elle se tient galement paralllement au premier anniversaire de lUniversit Hassan II de Casablanca, une jeune universit ne de la fusion des deux anciennes Universits de Casablanca, et qui aspire un positionnement national et international bas sur lexcellence et la responsabilit.

Le Festival porte en lui les signes et les indicateurs de son identit : il est international car il regroupe les jeunes du monde autour de lart et de la crativit. Il appartient lUniversit qui veut dpasser sa mission classique de formation et dencadrement vers la proposition dides et de rflexions pour le dveloppement du pays. Il est casablancais puisque prenant sa force de son identit dune ancienne ville qui aspire tre un ple conomique, culturel et universitaire distingu. Ces caractristiques appellent la rflexion et la prise de conscience de limportance de ce projet culturel pour le Maroc, pour lUniversit et pour la ville de Casablanca. Cest une initiative pour une diplomatie culturelle parallle qui enracine la vraie identit du Maroc en tant que pays de paix, de tolrance, de cohabitation et douverture ; un pays qui ambitionne un positionnement rgional et international, avec confiance et responsabilit, dans lre des nouveauts que connait le monde.


Mot de lambassadeur de Roumanie

La Roumanie et le Maroc : Histoire, amiti et respect mutuel

Lhistoire de la Roumanie du XXe sicle a t riche en vnements. LEtat a suivi son chemin vers la modernit. Il a connu la royaut, la dmocratie et le pluripartisme, le rgime communiste, lisolement idologique impos par celuici et la dictature. Aprs 1989, la Roumanie a reconstruit le systme politique, a appris de nouveau les principes de la dmocratie, a regagn sa place au sein de la famille europenne et des Etats dmocratiques et elle a commenc se construire une nouvelle identit nationale et europenne en mme temps. Nombreux sont les exemples de politiques de coopration menes par la Roumanie au cours du dernier sicle. Les relations entre la Roumanie et le Maroc figurent parmi les modles des russites. Le parcours diplomatique pourra tre un tel exemple. Le 26 Mars 1935, le roi Carol II a dcid par le dcret royal, louverture, partir de 1 avril de mme anne, dun Consulat Gnral de IIme catgorie, honoraire, Tanger, avec comptence consulaire travers tout le Maroc. Le Consulat Gnral Honoraire bnficiait de pleins pouvoirs pour dfendre les intrts gnraux de la Roumanie, la fois conomiques et politiques, et avait lobligation de surveiller que les traits conclus soient respects et que les citoyens roumains et leurs affaires soient protgs. En 1942, en plein guerre, par dcret, le Consulat a t ferm. Les deux pays ont travers des moments difficiles pendant les annes suivant la Deuxime Guerre Mondiale, en changeant le cours de lhistoire. La dcision dtablir des relations diplomatiques, au niveau dambassade, a t prise le 10 Fvrier 1962 et le 28 Fvrier 1968, le premier ambassadeur de la Roumanie Socialiste a prsent ses lettres de crance au roi Hassan II. Quelques mois plus tard, en Juin (25 29 Juin 1968), le ministre des affaires trangres roumain, rpondait linvitation de son homologue marocain et le 27 Juin 1968 a t sign Rabat le premier accord de coopration entre le Maroc et la Roumanie dans les domaines conomique, scientifique et technique. En janvier (20-25 Janvier) 1969, le ministre des affaires trangres du Royaume du Maroc a effectu une visite officielle en Roumanie, occasion lorsque le premier accord culturel bilatral a t sign, le 24 Janvier 1969. Le Maroc a ouvert son ambassade Bucarest le 30 Juin 1971 et le premier ambassadeur rsident a t nomm en mai 1973. Des exemples de coopration russie entre la Roumanie et le Maroc dans les annes suivant ltablissement des relations diplomatiques et la signature des premiers accords sont nombreux et de divers domaines. Beaucoup de projets de coopration se sont drouls au cours des annes 70-80, des spcialistes marocains se sont forms en Roumanie et des professeurs roumains ont form des cadres partout sur le territoire du Maroc. Le dbut du XXIe sicle annonce des cooprations plus prometteuses. Lanniversaire de 50 ans des relations diplomatiques (le 20 fvrier 2012) continues et excellentes, entre nos deux pays, gouvernements et peuples a offert loccasion dun bilan trs positive et, en mme temps, des espoirs bien fondes pour lavenir et des ides concrtes de coopration multidimensionnelle. Au cours des dernires annes, les relations entre nos pays se sont diversifies, rpondant aux changements que notre temps a amens. Le soutien mutuel dans les institutions internationales est la preuve que les mmes principes lattachement aux valeurs de la dmocratie, la bonne gouvernance et le respect des droits de lhomme - sont inclus dans les programmes gouvernementaux Bucarest et Rabat. Le volume des changes conomiques est ce qui rend encore plus prcieuse la collaboration entre les pays. Le statut de pays francophone recommande la Roumanie comme un partenaire privilgi dans le domaine culturel. La confiance dans le systme ducatif roumain a conduit beaucoup de ceux qui ont bnfici des comptences des enseignants roumains dans les annes 70-80, convaincre leurs enfants choisir la Roumanie pour complter leur formation professionnelle. La communaut de jeunes marocaines qui tudient dans les universits de Roumanie a atteint environ 1500 personnes. Au cours des six dernires annes, beaucoup de jeunes ont bnfici des bourses de lEtat roumain et des bourses du programme Eugen Ionesco , destines aux doctorants et aux chercheurs des universits qui font partie des rseaux francophones. Plusieurs accords de coopration en matire dducation et de recherche entre les grandes universits de nos pays ont t signs et les changes interuniversitaires au niveau des tudiants, des enseignants et des chercheurs fonctionnent trs bien. Des programmes de master et des gestions conjointes pour des thses de doctorat conus former des spcialistes dans des domaines jusque-l ngligs, mais desquels les deux pays ont besoin, sont prvus pour les annes suivants dans les universits de Bucarest, Timisoara, Sibiu et Suceava. Une association de ceux qui ont tudi en Roumanie a t cre au Maroc en 2012. Et, cest que le sommaire bilan des annes de partage.